Envoyer à un ami
Partager

[Entretien] : Tuffix ou l'humour au service de la lutte contre les préjugés anti-musulmans


Rédigé le Mardi 19 Avril 2016 à 09:55 | Lu 1229 fois |


Tuffix c'est le pseudo utilisé par Soufeina Hamed, une artiste autodidacte utilisant l'art du comic pour décrire les situations de vie qu'elle rencontre en tant que citoyenne allemande et musulmane. Depuis plusieurs années Soufeina a décidé de prendre ses crayons pour traiter des problèmes de religion, de la culture et de l'identité d'une façon souvent très humoristique.



Soufeina Hamed (Tuffix)
Soufeina Hamed (Tuffix)
Soufeina, pourvez-vous nous donner quelques éléments sur votre parcours personnel ?

Je suis née en Tunisie et j'ai grandi en Allemagne à Berlin. Je suis titulaire d'un master en psychologie interculturelle et travaille maintenant en tant que chef de projet au sein d'une association éducative. Dans le même temps je suis dessinatrice de comics et travaille en tant que free lance pour différentes institutions au sein desquelles je fais des expositions et utilise mes dessins comme outil de dialogue interculturel.

Pourquoi as-tu décidé d'utiliser l'art du comics ? D'où vient cette passion ? Pourquoi ce pseudo "Tuffix" ?


J'ai commencé à dessiner dans mon enfance dés que j'ai pu tenir un crayon entre mes mains. J'ai utilisé tous les types d'art, de la peinture classique au manga. A l'adolescence, j'ai découvert que le comics était un outil pour fantastique partager des histoires et des messages inspirant. Tuffix a été l'un de mes nombreux surnoms donnés par mes camarades d'école. Je l'ai ensuite repris sur Deviantart puis comme nom d'artiste.


Cliquez pour aggrandir
Cliquez pour aggrandir
Que représentez-vous dans vos dessins ? Quels sont les retours de la communauté musulmane sur votre travail et plus généralement sur les comics que vous faites ?

La plupart de mes dessins sont très personnels. J'ai commencé en montrant ma vie en tant que musulmane occidentale et par là même en essayant de faire comprendre à ceux qui suivaient les histoires que je dessinais, que ma foi n'était pas si étrange et exotique qu'ils pouvaient le penser. Ensuite mon travail s'est moins centré sur ce sujet et plus diversifié. Parfois je partage ma vie de tous les jours en essayant de faire comprendre aux gens que les préjudices et les discriminations à l'égard des musulmans existent encore. D'autres fois, je préfère représenter des scènes de la vie ordinaire que tout le monde, musulman ou non, peut connaître. La communauté musulmane en général me soutien beaucoup, la plupart des personnes qui m'entourent me font des retours intéressants sur les histoires que je raconte, et partage avec moi le fait qu'eux aussi ont vécu des scènes semblables dans leur vie personnelle. Ils sont aussi heureux de voir que mon travail a pu rencontrer un certain écho au sein des médias.

Et concernant les non-musulmans, je sais que tu as participé à de nombreux projets de dialogue interculturel, penses-tu que l'art des comics permet de réduire les écarts de compréhension entre les musulmans et non musulmans ?

Absolument !. Je suis justement de plus en plus invitée sur des projets par des personnes ne partageant pas forcément mes croyances. Je suis convaincue personnellement que cet art est une "voie de lumière" pour communiquer. Je n'ai pas besoin, pour faire passer un message impactant, de beaucoup de mots, d'arguments ou de faits. A travers ces petites histoires que je raconte, à travers l'humour, c'est tellement simple et facile de traiter de sujets difficiles tels que l'identité, le racisme etc...

Penses-tu qu'il existe des limites à cet art ? Je pense en particulier aux caricatures qui ont pu être faites récemment sur les musulmans ?

Pour moi, oui il y a des limites dans l'art des comics. Ces limites ne s'appliquent pas seulement à cette discipline mais également à ma façon d'être avec autrui. Toutefois, je suis extrêmement attachée à la liberté d'expression. Pour moi la question n'est pas de savoir s'il y a ou pourrait y avoir des limites à cette liberté mais plutôt quel est le sens ou le message profond que peut véhiculer l'art et, plus important encore, la question est appliquons-nous un doublons standard quand nous parlons de cette liberté d'expression.


Quels sont les projets sur lesquels tu vas prochainement travailler ?

Je travaille actuellement pour une institution qui fournit du matériel scolaire aux professeurs. Il s'agit essentiellement de travailler sur des illustrations concernant le "politiquement correct", le racisme etc... Dans le même temps j'organise depuis plusieurs mois quelques manifestations où j'expose mon travail.

Vous pouvez suivre les travaux de Soufeina Hamed sur son espace web ou sur le site de Deviant Art

Reacting responsibly (Tuffix)
Reacting responsibly (Tuffix)


Je dirige le site Elkalam.com depuis 2005. Soucieux de croiser les regards sur le monde musulman,... En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Mars 2013 - 14:51 Jungle Jihad : 90mn de Jungle Cinéma

Mardi 27 Octobre 2009 - 17:16 Le Trio Joubran, un souffle venu de Palestine