Envoyer à un ami
Partager

LFI : faire face aux atrocités de la guerre en Syrie.

Entretiens avec Racha Arodaki


Rédigé le Vendredi 22 Février 2013 à 16:39 | Lu 1140 fois |


le 21 avril prochain à 15H, en souvenir du premier martyr de la guerre en Syrie, Hamzeh Khatib, mobilisons nous ! Plus d'électricité, plus de gaz, plus d'échanges commerciaux de toutes sortes, plus aucune consommation, plus d'activités quelles qu'elles soient. Nous devons arrêter notre petit « train-train » quotidien pendant 30 minutes. Nous devons laisser en suspend le monde pendant ces 30 minutes pour montrer que l'on est capable d'agir, et que nous les soutenons.



LFI : faire face aux atrocités de la guerre en Syrie.
Racha, pourriez-vous nous expliquer ce qu'est que le projet LFI ? Quelles sont ces origines ?

Le projet LFI a été crée pour pointer le désengagement des politiques face à cette guerre ignoble qui au quotidien nous met face à la barbarie des Hommes et mettre en lumière les personnes anonymes qui eux se sentent concernés par la douleur et la souffrance du peuple syrien oppressé depuis cinquante ans et qui lutte pour sa liberté.

Que signifie exactement Let's face it ?

Faisons face ! C'est ensemble que nous devons faire face pour le peuple syrien .C'est aussi le mot "face" qui, aussi, symbolise le fait que nous devons regarder "en face" les réalités et cesser de les fuir. Cette guerre nous concerne tous ! La lutte pour cette liberté, qui est le point de départ de cette guerre, nous met face à nos responsabilités. Mais sommes-nous vraiment courageux ?

Pourquoi la journée du 21 avril occupe t-elle une place importante ?

Car c'est malheureusement face à l'horreur qu'un peuple réagit. Le petit Hamzeh al Khatib a été torturé avec une telle atrocité et barbarie et tué le 1 avril 2011 ! Comment ne pas se révolter ! Cette journée sera un hommage au courage du peuple syrien, une bougie pour tous ces enfants, femmes et hommes, civils, torturés, violés, tués dans d'atroces conditions. 30 minutes d'arrêt total d'activité. Stopper pour 30 minutes le train train quotidien, être solidaire, si essentiel dans notre monde, nous éloigner de la surconsommation qui fait de nous des esclaves d'un monde sans valeurs et spiritualité. Voilà notre action.

La Syrie s'est enfoncée lentement mais sûrement dans le chaos depuis 2 ans maintenant, comment expliquez-vous le silence des autorités internationales ?

On ignore beaucoup de choses sur la réalité des relations entretenues avec ce régime. mais le résultat est là : INACTION. je suis sidérée par ce silence, par cette inaction sous prétexte des enjeux dits "géostratégiques". Je pense que la communauté internationale sous-estime les conséquences très graves d'une telle position.


Comment vivez-vous, en tant qu'artiste ces événements ? Pourquoi cet engagement aux côtés du peuple syrien ?

Je le vis de jour en jour de plus en plus mal car l'atrocité a atteint son paroxysme !….. Ce qui me pèse c'est de voir l'oubli des médias internationaux à mettre en lumière cette guerre pour faire réagir l'opinion publique ainsi que les politiques, la totale déresponsabilisation des Etats, la peur qui finit par engendrer l'oubli, et surtout que l'ONU semble continuer à ne pas réagir. Quant à mon engagement il est juste évident. Pas par mes origines mais en tant qu'individu qui lutte pour la liberté des individus et pour la non soumission face à des Etats politiques sanguinaires.

De quel avenir rêvez vous pour le peuple syrien ?

Je rêve de voir ce peuple enfin libre ! Une réelle démocratie, un avenir avec une égalité de chance, une justice, une liberté d'expression, un droit de vote, donner enfin à ce pays et à ce peuple si riche de savoir et de culture une chance de se reconstruire avec ses propres valeurs issues de siècles de civilisation et par là même la mise en avant de ce savoir et de cette culture par l'égalité d'accès à l'éducation pour tous.




Je dirige le site Elkalam.com depuis 2005. Soucieux de croiser les regards sur le monde musulman,... En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Juillet 2014 - 06:52 Rejoignez la team Elkalam sur le programme Kiva