Envoyer à un ami
Partager

Un mur en Palestine


Rédigé le Vendredi 3 Octobre 2008 à 15:23 | Lu 2799 fois |


Auteur : René Backmann
Titre : Un mur en palestine
Parution : octobre 2006 chez Fayard



Un mur en Palestine
À peine un mur est-il « tombé » entre les deux Europe qu’un autre est dressé entre deux peuples qui n’auraient jamais dû cesser de n’en faire qu’un. La « barrière de séparation » que les Israéliens appellent la « barrière de sécurité » isolera bientôt complètement la Cisjordanie occupée du territoire israélien. Cet obstacle, qu’on appelle communément « le Mur », revêt en réalité deux formes. À proximité de certaines villes palestiniennes (Qalqiliya, par exemple) ou au voisinage de certaines zones stratégiques israéliennes (autoroute nord-sud), il se présente sous la forme d’un mur de béton de 9 mètres de haut, jalonné de tours de surveillance et longé par des routes de patrouille. Ailleurs, la « barrière » est une clôture électrifiée informatisée, complétée par des réseaux de barbelés, des routes de patrouille, des fossés anti-franchissement et une piste de détection des intrus. Le tout occupe une largeur de 40 à 60 mètres et constitue, à l’intérieur de la « Ligne verte » qui sépare depuis 1967 la Cisjordanie d’Israël, une véritable balafre qui défigure le paysage et inscrit sur le terrain une nouvelle frontière. Une « frontière » qui, de fait, annexe à Israël la plupart des 250 colonies établies depuis trente-sept ans, privant les Palestiniens d’une partie substantielle de leurs terres.
L’enquête (déjà entamée par morceaux pour le Nouvel Observateur) est un parcours en zigzags ou en « slalom » de part et d’autre du mur, destiné à faire apparaître les dégâts de toutes sortes qu’il a provoqués, en invitant le lecteur à partager des tranches de la vie quotidienne des populations concernées. Il est conçu comme un parcours, d’une extrémité à l’autre du Mur, jalonné de récits (portraits, reportages, entretiens) constituant des chapitres distincts.